29thAoût

LES BIENFAITS DU SPORT SUR NOTRE CŒUR

   L’OMS définit l’activité physique comme tout mouvement corporel produit par les muscles qui requiert une dépense d’énergie. ce qui comprend les mouvements effectués en travaillant, en jouant, en accomplissant les tâches ménagères, en se déplaçant et pendant les activités de loisirs.

   La sédentarité est l’un des 10 facteurs de risque de mortalité dans le monde. La sédentarité est un facteur de risque majeur de maladies non transmissibles (MNT) telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer et le diabète. L’activité physique présente des avantages importants pour la santé et contribue à prévenir les MNT. Au niveau mondial, un adulte sur 4 manque d’exercice. Plus de 80% des adolescents n’ont pas une activité physique suffisante.

Que le niveau d’intensité soit modéré ou plus fort, l’activité physique comporte des bienfaits pour la santé. Au-delà de l’exercice, toute autre activité physique, que ce soit pour les loisirs, pour se déplacer d’un endroit à l’autre, ou dans le cadre de l’activité professionnelle, a des effets bénéfiques sur la santé. En outre, une activité additionnelle d’intensité modérée ou vigoureuse permet d’améliorer la santé.

Une activité physique régulière d’intensité modérée comme la marche, le vélo ou la pratique d’un sport est bénéfique pour la santé. À tout âge, les bienfaits de l’exercice sont supérieurs aux risques potentiels, d’accidents par exemple. Toute activité physique vaut mieux que l’absence totale d’exercice. On peut atteindre aisément les niveaux d’activité recommandés en augmentant son niveau d’activité tout au long de la journée.

Une activité physique régulière suffisante:

  • Améliore la musculature et les performances cardiorespiratoires.
  • Améliore la santé osseuse et les capacités fonctionnelles.
  • Réduit le risque d’hypertension, de cardiopathie coronarienne, d’accident vasculaire cérébral, de diabète, de cancers (notamment du sein et du côlon) et de dépression.
  • Réduit le risque de chute ainsi que de fracture du col du fémur ou de fracture vertébrale.
  • Est fondamentale pour l’équilibre énergétique et la maîtrise du poids.

Le manque d’exercice physique est l’un des 10 principaux facteurs de risque au regard de la mortalité mondiale et progresse dans de nombreux pays, alourdissant la charge des maladies non transmissibles et affectant la santé en général à l’échelle mondiale. Les personnes ayant une activité physique insuffisante ont un risque de décès majoré de 20% à 30% par rapport à celles qui sont suffisamment actives.