fondation coeur et vie ( FOCEV )
4thFév

MORT SUBITE CARDIOVASCULAIRE CHEZ LES SPORTIVES

La mort subite  cardiovasculaire est d’une mort inopinée survenant chez un  individu qui ne présentait aucune plainte ou aucuns symptomes particuliers. bien que touchant plus d’hommes sportifs, elle  concerne également les femmes sportives.

En france, la mort subite survient dans les 49% des cas au cours de l’activité routinière, 23% pendant le sommeil, 23% lors de l’exercice physique et 6% après une forte émotion. Au Cameroun, on ne dispose pas encore de statitisque, mais on note de facon embirique que le problème existe comme le témoigne les cas emblèmatique  de mort subite enregistrées dans les millieux sportifs.

Que tu sois sportif ou sportive les causes cardiaques sont presque les memes. De bonnes mesures hygiéno-diététiques permettent d’éviter la mort subite. Le tabac multiplie par 3 le risque de mort subite, arretons de fumer pour la prévenir et une alimentation riche en fruit et légumes, pauvre en sel, sucre et matières grasse prévient la mort subite, explique le Pr Samuel KINGUE, Président de la Société Camerounaise de Cardiologie.

Tous les  sportifs se doivent  de prendre certaines précautions pour ne pas etre supris pas la survenue d’une mort subite notamment:

  • Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives
  • Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement comme en compétition
  • J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à – 5°C ou supérieures à 30°C
  • Je ne fume jamais 1 heure avant, ni 2 heures après une pratique sportive
  • Je ne prends pas de douche dans les 15 minutes qui suivent l’effort
  •   Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)
  •  Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes
  • Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.